Espagnols dans les camps nazis: rencontre avec des survivants

 

Saviez-vous que les Espagnols furent envoyés dans les camps de concentration avant les Juifs ? 

Si vous n’en avez pas la moindre idée, restez jusqu’à la fin, car nous allons éclaircir cette partie de l’histoire de la France et de l’Espagne que beaucoup de personnes ignorent malheureusement. Ce fut le matin du 20 août 1939 que tout changea pour un groupe de républicains espagnols qui, après le triomphe de Franco, choisirent de partir pour la France pour échapper au fascisme instauré par le général Franco. Le 20 août, les 927 sont entassés de manière coercitive dans un train vers une destination inconnue.

Source: Nassimata Said Djoumoi

Ces 927 déportés ne savent pas encore, mais ce train se dirige vers le camp de concentration de Mauthausen. . Cette partie de l’histoire est importante pour la France, car ce train est parti d’Angoulême (France) lors de la première rafle et déportation mise en place par le régime d’Hitler. Tout le monde connaît l’histoire tragique des Juifs, ou des millions de Juifs ont perdu la vie dans ces camps de concentration. En revanche, beaucoup ignorent que les républicains espagnols ont subi le même sort.

Ce matin du 20 août, les autorités françaises ordonnèrent à ce que les Espagnols de plus de 12 ans  montent dans les wagons de ce train à bestiaux sans donner de réelles explications. Les enfants de moins de 12 ans et les femmes furent épargnés, ils seront en revanche envoyés dans le camp des Aliers à Angoulême. Le trajet aura duré deux jours, deux longues journées auxquelles ils n’avaient ni à boire ni à manger, arrivés dans les camps, ils vont vivre un enfer, seul 73 d’entre eux survivront aux supplices infligés par leurs bourreaux. Certains d’entre eux furent gazés car qualifié de « sans intérêt pour le travail » , en effet, lorsqu’une personne n’est plus en mesure d’effectuer un travail, elle est gazée.

Directeurs de l’association. Source: Nassimata Said Djoumoi

J’ai eu la chance de rencontrer quelques survivants, en terminale, notre professeur d’espagnol a coordonné cette rencontre. Il est indéniable que nous avons passé une journée extrêmement enrichissante avec ces personnes, et cette rencontre n’aurait pas été possible sans l’association d’Espagnols de Charente. C’est dans cette structure que j’ai effectuée mon stage de Master 1. L’association des Espagnols de Charente (APFEEF Association des Parents des Familles Espagnoles Exilées en France) a été créée en 1984 par les familles espagnoles qui sont arrivées en France lors de la « Retirada » en 1939.

L’objectif de cette association est de faire connaître l’histoire des déportés espagnols, c’est donc à travers les divers échanges avec les collégiens et lycéens et les conférences que l’association fait en sorte que cette histoire ne reste pas dans l’oubli. Cette association a beaucoup de mérite, car sans elle, cette histoire serait certainement restée dans l’oubli. C’est l’un des objectifs de l’association, ils se battent tous les jours pour faire connaître cette histoire, non pas seulement aux Angoumoisins, mais également à la France entière.

Source: Nassimata Said Djoumoi

nsaiddjoumoi

Etudiante en M2 d'espagnol et passionnée par le sport.

More Posts


nsaiddjoumoi

Etudiante en M2 d'espagnol et passionnée par le sport.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search