Une mission éditoriale au Centre Aixois d’Études Romanes

Du 15 mars au 21 mai 2021, j’ai pu effectuer un stage au Centre Aixois d’Etudes Romanes (CAER) qui s’est déroulé dans le cadre du Master 1 LLCER Espagnol. En raison de la crise sanitaire qui touche la France depuis quasiment deux ans, il a été difficile de trouver un stage. J’ai pu, néanmoins, réaliser mon stage au CAER. Ce dernier a eu lieu à distance, afin de prendre le moins de risques possible de contamination au virus et de respecter les mesures barrières alors en vigueur. Mes démarches ont été longues, cela a pris énormément de temps, mais lorsque j’ai reçu le mail de confirmation de mon acceptation au stage, j’étais très heureux de pouvoir faire mes premiers pas en tant que stagiaire au CAER.

L’objectif du stage était d’observer les différents fonctionnements de ce centre de recherche et d’en saisir les méthodes de travail, tout en effectuant des missions plus spécifiques. Mon rôle s’inscrivait dans une perspective de mise en situation en milieu professionnel pour découvrir un aspect du métier d’enseignant chercheur que je méconnaissais.

En coordination avec Madame Culoma-Sauva, italianiste du laboratoire, Madame Nelly Rajaonarivelo, chercheuse au CAER et enseignante au DEHLAM, m’a contacté pour me proposer une mission pour les Cahiers d’Etudes Romanes: c’était pour moi une opportunité à saisir. La mission était la suivante : vérifier la mise aux normes d’articles destinés à être publiés dans la revue du laboratoire, présente sur la plateforme OpenEdition Journals.

Ces articles avaient déjà été vérifiés par les auteurs. Me concernant, il était nécessaire de lire avec attention les textes dont je devais m’occuper pour en revérifier tous les points formels tels que la ponctuation, les interlignes, les citations, la police appliquée et la structure générale. Il s’agissait d’articles en espagnol et en français. En cas de difficulté ou de doute, je pouvais contacter Madame Rajaonarivelo qui, pour sa part, répondait très rapidement et me donnait des explications faisant disparaître mes doutes.

Un de mes objectifs principaux était donc de mener à bien cette mission sous sa direction. Je me suis investi car je désirais fournir un travail de qualité. Lors de la vérification du premier article de la revue, je ne savais pas comment procéder bien que j’eûs pris connaissance de toutes les consignes.

Il est vrai que j’ai éprouvé des difficultés durant les débuts de mon stage, surtout la première semaine. De nature stressée, j’étais très inquiet. Mme Rajaonarivelo a su me rassurer au bon moment et m’a recommandé de ne pas céder à la panique. Après ces petits moments d’inquiétude, j’ai assimilé la méthode qu’il fallait appliquer pour cette mission et j’ai pu commencer le travail dans un cadre parfait. J’attendais toujours le retour de mon professeur quant aux missions que j’avais en charge, à savoir si ma correction était satisfaisante, digne d’un professionnel.



Citer ce billet
Ryan Benidiri (2022, 14 février). Une mission éditoriale au Centre Aixois d’Études Romanes. Papel y Pantalla. Consulté le 25 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/t3x3

Ryan Benidiri

Je m'appelle Benidiri Ryan, j'ai 22 ans et je suis actuellement en Master 2 LLCER Espagnol.

More Posts

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search