Un séjour Erasmus à Cadix: ma première expérience à l’étranger

J’ai commencé ma licence en LLCE espagnol en septembre 2015, après avoir obtenu mon baccalauréat littéraire. Cela faisait à peine quelque mois que l’année scolaire avait commencé lorsque j’ai entendu parler d’Erasmus. Souhaitant vivre cette expérience unique, je n’ai pas attendu une seconde de plus pour me renseigner, bien qu’il fût trop tôt pour obtenir des formations. Cependant, j’ai fait la rencontre de certains camarades dans ma promotion qui avaient des amis partis en Erasmus, notamment à Grenade. Ils leurs racontaient comment était la ville, les endroits qu’il fallait absolument visiter, etc. Après tous ces témoignages, mon choix était fait : si je valide mon année, je partirai en septembre prochain à Grenade.

À la fin du premier semestre, commencèrent les réunions d’information. Entre temps, j’avais parlé de mon projet à ma meilleure amie, elle aussi étudiante de la licence, et l’avais convaincu de vivre cette expérience avec moi. Elle a accepté, bien évidemment, et c’est à deux que nous avons entamé les démarches. C’est après notre inscription que nous avons découvert qu’une autre destination était proposée par notre Université: Cadix.

Ayuntamiento de Cádiz, España, 2015.
Photo: Diego Delso, CC BY-SA 4.0 https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0, via Wikimedia Commons

Cadix est une petite ville du Sud de l’Espagne dont j’ignorais totalement l’existence jusque là. J’ai donc fait des recherches pour en savoir plus sur ce lieu et j’ai découvert qu’il s’agissait d’une presqu’île.

Ceci fut un argument pour finalement faire mon Erasmus là-bas, plutôt qu’à Grenade, car j’avais envie de vivre dans un endroit proche de la mer, tout en restant en Andalousie. Ma meilleure amie était d’accord avec moi et une fois notre année terminée et surtout validée, nous avons commencé les recherches d’appartement. C’est ma meilleure amie qui l’a trouvé. Il s’agissait d’un grand appartement près de l’université dans laquelle nous allions avoir cours pendant les six prochains mois, avec des supermarchés à quelques pas (tel le Supersol) et bien sûr… la plage!

La plage à Cádiz. Photo: Souhila Yahiaoui

Toutefois, nous étions pas toutes seules dans ce logement car une troisième personne, une Espagnole d’Algeciras, vivait avec nous. Malheureusement la colocation ne se passait pas très bien, nous avons donc fait le choix de vivre ailleurs. Après deux jours de recherche, nous avons trouvé notre bonheur. Un joli appartement où cette fois nous étions seules, donnant accès au toit d’un immeuble, et avec une propriétaire vraiment très compréhensive. Dans cet appartement nous avons pu inviter nos nouveaux amis qui pour la plupart étaient des Français, mais comptaient aussi beaucoup de Latinos Américains et d’Italiens.

Rue de Cádiz. Photo: Souhila Yahiaoui

Grâce à cette expérience Erasmus, j’ai pu découvrir cette ville magnifique qu’est Cadix, parler avec des natifs ainsi que des étrangers. J’ai également dû faire face à des difficultés qui sont arrivées au cours de ce séjour mais je ne regrette rien, car cela m’a permis de grandir et j’en ressors plus mature.

Souhila

Étudiante de M1, passionnée par les langues vivantes.

More Posts


Souhila

Étudiante de M1, passionnée par les langues vivantes.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search